Slobodan Despot – A quoi servent (encore) les médias de grand chemin – 3 décembre 2019

Citoyen suisse d’origine serbe, Slobodan Despot est tout à la fois éditeur (l’Age d’Homme et Xenia) et traducteur (il a notamment traduit le grand dissident soviétique Alexandre Zinoviev, dont il fut l’éditeur et l’ami).
Il est l’auteur d’une dizaine d’essais et récits de voyage ainsi que de deux romans publiés aux éditions Gallimard, «Le Miel» (2014, prix des Littératures européennes), et «Le Rayon bleu» (2017, prix Casanova).
Il dirige désormais la lettre d’information hebdomadaire, antipresse.net et écrit régulièrement pour la revue Eléments.

l’Antipresse

Se présentant comme un «antidote à la bêtise ambiante», l’Antipresse paraît sans discontinuer depuis le 6 décembre 2015. Pour son quatrième anniversaire, Slobodan Despot dresse un tableau de la déchéance des médias de masse — mais aussi des réactions et des alternatives qu’elle suscite.

antipresse.net

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close